L’anniversaire du chat assassin (4)

Anne Fine

Ill. Véronique Deiss

Trad. Véronique Haïtse

École des loisirs, coll. Mouche, 2011, 71 p.

4e de couv. :
Je suis sous le choc. Que diriez-vous si, au lieu de fêter dignement votre anniversaire, vos maîtres organisaient une soirée entre voisins pour ce stupide Halloween ?
Voilà des gens qui vous nourrissent, vous câlinent, vous font croire que vous faites partie de la famille, et qui préfèrent les fantômes et les vampires à leur propre chat !
Est-ce ma faute à moi si je suis né un 31 octobre ?
Tuffy est en rogne mais bien décidé à organiser sa propre fête avec les matous du quartier.
Tout bien considéré, la nuit d’Halloween convient comme un gant à l’anniversaire d’un chat  assassin…

Mes impressions de lecture :

Épisode où l’on découvre la date anniversaire de Tuffy. Une date qui explique tout !
Il est né le 31 octobre ce monstre de poil… Et justement arrive cette date fatidique… Tadam !

Que va-t-il se passé ? ou plutôt que va-t-il faire ? Mais la fête bien sûr.

Donc Tuffy va organiser sa fête d’anniversaire avec ses amis, le problème c’est qu’il y a de l’électricité dans l’air et qu’il est passablement énervé alors ça va tourner vinaigre.

Sa soif de vengeance va être assouvie au-delà de ses espérances.

Il va aussi découvrir au sein de sa famille un moyen de « torturer » à sa guise le père, en mettant de son côté Ellie. Son côté diabolique voit à long terme.

Ce que j’ai aimé c’est qu’on retrouve des attitudes que l’enfant peut bien visualiser comme les jeux d’ombres, et autres peurs irrationnelles.

La fête d’anniversaire c’est aussi quelque chose que le jeune lecteur visualise bien, les gourmandises, les jeux, les amis etc… sauf que là ça vire un peu au grand n’importe quoi !

De l’action, des courses poursuites, des bêtises, des fanfaronnades et autres provocations, On a encore bien rit !

Il est question d’Halloween, on peut donc aussi intégrer cette lecture dans les livres autour de cette fête et pourquoi pas compléter avec une séance de jeux d’ombres et/ou déguisement.

NB : L’histoire date de 2010 et il y a une note de la traductrice autour d’Halloween, c’est tellement entrée dans les mœurs qu’on en oublierait presque que cela ne fait pas si longtemps qu’on le fête en France !

Voir aussi sur ce blog :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s