Le chat terreur des lions

Jihad Darwiche

Ill. Ali Boozari

Éditions Lirabelle, 2008, 30 p, 15 €
version avec CD

Le mois de la littérature libanaise (j +2)
Dans ma médiathèque il y a…
Chronique jeunesse du mercredi

4e de couv. :

« Ce conte est une fable sociale. Il parle de la peur qui nous saisit devant l’inconnu, devant un inconnu, fut-il un simple chat. Il dit comment cette peur peut grandir jusqu’à paralyser tout un royaume… »* Un conte persan illustré, dans le respect de la tradition, par les patchworks d’un illustrateur iranien majeur de ce début de siècle.
*d’après Jihad Darwiche

Mes impressions de lecture :

J’avais lu l’album, ce conte persan m’avait plu et les illustrations sortent de l’ordinaire puisqu’il s’agit de photos d’illustrations cousues. Le conte m’a plu.

Puis j’ai écouté le conte en suivant les images et je me suis rendu compte que le conteur a ses propres mots, ce n’est pas une lecture littérale. Cela donne une autre dimension à l’histoire. J’ai même écouté à la suite le conteur le dire en « arabe » et bien que n’y comprenant rien j’ai aimé écouter la voix du conteur, sauf erreur de ma part il s’agit de Jihad Darwiche.

La touche musicale c’est aussi un petit plus…

J’ai beaucoup rit au dépend des pauvres ignorants.

Pour l’anecdote la maison d’édition Lirabelle est à quelques kilomètres de chez moi et ils font aussi des Kamishibaï, pour les amateurs…

Je termine avec ce conte le mois de la littérature libanaise organisé par Maeve… qui ne me tiendra pas rigueur d’avoir dépassé la date.

Une réflexion au sujet de « Le chat terreur des lions »

  1. Ping : L’histoire merveilleuse de Mamé Alan | L'Atelier de Ramettes 2.1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s