L’homme du lac

Arnaldur Indrason

Une enquête du commisaire Erlendur Sveinsson

Points, 2004, 406p. traduction 2008.

Prix du polar européen du Point 2008

4 ième de couv :

Il dormait au fond d’un lac depuis soixante ans. Il aura fallu un tremblement de terre pour que l’eau se retire et dévoile son squelette, lesté par un émetteur radio recouvert d’inscriptions en caractères cyrilliques à demi effacés. Qui est donc l’homme du lac ? L’enquête révélera au commissaire Erlendur le destin tragique d’étudiants islandais confrontés aux rouages implacables de la Stasi.

Mes impressions de lecture :

Merci Domy d’avoir insisté depuis des mois pour nous faire connaître cet auteur que tu apprécies énormément.

Ne connaissant pas la culture Islandaise j’ai appris des choses sur l’histoire et d’autres anecdotes sur ce pays. en autre il a fallu que je m’accroche pour les prénoms…

Le personnage hors norme du commissaire est exactement ce que j’apprécie dans les romans avec les personnages récurrents. ça spécificité à lui c’est une fixation sur les cas de disparition. les digressions sur l’aspect littéraire de ce sujet est intéressant. On imagine pas ce que les gens mono-maniaques peuvent découvrir. Vous imaginez une bibliothèque qu’avec des récits de disparition en Islande !

Sa vie personnelle est un peu « ratée » on ne peut réussir partout.

Je pense que je lirais d’autres romans dès que l’occasion s’en présentera afin de confirmer ou d’infirmer cette première sensation.

J’ai fait une bonne découverte…

Article précédemment publié sur Canalblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s