Comment écrire de la fiction ? Rêver, construire, terminer ses histoires

Lionel Davoust

Éditions Argyll, mai 2021, 162 p., 14,90 €

4e de couv. :

Vous voulez écrire un roman et vous ne savez pas comment vous y prendre ?
Vous avez commencé plusieurs histoires et vous n’en avez terminé aucune ?
Vous avez terminé plusieurs manuscrits et vous peinez à passer à l’étape supérieure ?

Dans cet essai, Lionel Davoust partage son expérience sur le métier d’écrivain, ses anecdotes, ses conseils, ses avertissements. Il évoque autant le travail quotidien de l’écriture – SPOILER : oui, l’écriture, ça s’apprend – que les techniques fondamentales à maîtriser (point de vue, personnages, promesse / paiement, le « show don’t tell », etc.) pour y parvenir. Il donnera quelques clés pour formaliser vos idées, travailler votre inspiration, affiner votre vision et construire votre intrigue. Enfin, il s’attardera aussi sur la discipline indispensable à l’achèvement d’un manuscrit ainsi que sur l’étape obligatoire des corrections.

Mes impressions de lecture :

J’ai découvert Lionel Davoust durant « le mois de… » sur Book en Stock qui lui était consacré. Si son humour a permis de rendre ses propos amusants et plus légers, on note vire en le lisant, ainsi que ces romans et son blog que c’est quelqu’un d’exigeant et de « professionnel » de l’écriture.

Lorsque j’ai vu que les éditions Argyll, dont les créateurs suivent son travail depuis longtemps, allaient publier cet ouvrage consacré à l’écriture de fiction, je me suis dit pourquoi ne pas avoir un concentré de ce qu’il propose sur papier. Cependant je n’ai pas demandé de service presse car comme vous vous en rendez compte en lisant cette  chronique c’est le genre de livre dont j’ai du mal à parler. Je vous avais déjà dit cela pour « Écrire, son premier roman en 10 mn par jours » de David Meulemans.

Grâce à la précommande sur le site d’Argyll, j’ai eu droit à une dédicace…

Je ne comparerai pas non plus ces deux ouvrages qui se complètent. Je dirai juste que leurs auteurs sont des personnes très réalistes et qui savent le travail qu’écrire des romans exige. Deux ouvrage très stimulants même si je n’envisage pas d’écrire de roman.

Lionel Davoust à une grande culture littéraire et cinématographique (entre autre) alors il y a des exemples très parlants pour le lecteur. On est dans le roman actuel, dans la fiction d’aujourd’hui. Les références qu’il utilise son précises donc on peut approfondir en allant aux sources si tel ou tel point nous intéresse. Il y a des liens Internet, je suppose que ceux qui ont la version numérique peuvent cliquer dessus (je m’avance peut-être, j’ai la version papier). La musique tient aussi un rôle dans l’illustration du sujet.

Je n’ai pas lu cet ouvrage d’un trait mais pour le plaisir au gré de mes envies… oui le lecteur parfois aussi procrastine !

Son écriture est fluide, Il insère utilise des différences typographiques, il y a des mots ou des phrases en gras, il insère des symboles qui stimule l’attention du lecteur. Les notes de bas de page sont des références mais aussi des interventions plutôt humoristiques.

C’est un texte dense même si c’est structuré pour ne pas lasser le lecteur et lui donner l’impression de franchir des caps, faire des pauses …

Pour conclure je dirais que si vous attendez qu’il vous prenne la main pour flatter votre égo de futur écrivain ou pour vous donner la petite impulsion pour continuer ce n’est pas vraiment ce que vous trouverez dans cet ouvrage… du moins ce n’est pas ce que j’ai ressenti. Par contre si vous cherchez des réponses franches et directes vous en aurez. Une main de fer dans un gant de crin… si je puis me permettre.

C’est un livre que je garderai à porté de la main pour m’y replonger de temps en temps… Je me suis déjà servi de citations pour motiver une certaine personne de mon entourage…

Contrairement à ce que suggère la magnifique couverture de Xavier Collette, Lionel Davoust est dans l’air du temps, la technologie etc… Je vous conseille aussi de suivre son blog…

Voir aussi

Blog Lionel Davoust

NB

Article 2e festival du Polar et de l’aventure

« La route de la conquête » Lionel Davoust, Éditions Critic

À bientôt pour d’autres impressions de lecture et autres blablas…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s