Les héritiers de Brisaine T3. La bataille des Marches hurleuses

David Bry

illus. Noémie Chevalier

Éditions Nathan, mars 2022, 156 p., 11,95 €

4e de couv.

Grégoire, prisonnier de l’Archimage du Clair-Obscur, affronte la cruauté du magicien, la noirceur de sa cellule et sa peur des fantômes pour protéger le secret des Clés.
Enguerrand et Aliénor, aidés de Brisaine, Barse le Troll et d’un mystérieux allié, attaquent les Marches Hurleuses pour libérer Grégoire.
La bataille fait rage, Brisaine affronte l’Archimage, Enguerrand et Aliénor font face aux soldats… Ils sont tous plus déterminés que jamais à sauver la magie, mais à quel prix ?

Mes impressions de lecture :

Tout d’abord il faut que je vous dise : « lisez les tomes de cette série dans l’ordre !  » C’est le troisième sur cinq (4 paru il y a quelques jours et 5 paraîtra au printemps).

Lors du tome 1 nous avions eux les bases et le moment où tout bascule. Nous avions découvert notre gentil trio où chaque personnage à chacun un caractère et des aptitudes différentes et complémentaires. Nous avions aussi rencontré le groupe de méchants.

Puis dans le tome suivant nous avons découvert l’axe du mal qui va au-delà de la méchanceté d’êtres cruels. Il y a des adultes et des guerres de pouvoir. Deux types de magies qui s’affrontent.

Dans ma chronique sur le tome 2 je vous avais dit que l’auteur nous avait laissés sur un moment clé qui trouvera sa conclusion dans le tome 3.

On débute ce tome 2 sur l’idée que nos héros n’ont plus le choix. Il faut qu’ils aillent de l’avant vers l’affrontement puisqu’il faut libérer leur ami Grégoire. Ce qui avait aidé dans les deux premières parties ici n’est plus réutilisable. Il faut d’autres solutions et ce servir des rencontres faites…

Cette saga fait appel aux sentiments, l’empathie avec les personnages et leur quête fait que le lecteur est à fleur de peau. Au début de ce troisième volet ce qui prime c’est « ce n’est pas juste », « c’est révoltant et cruel». On bouillonne devant la cruauté de certains.

Nos jeunes héros vont découvrir des appuis auxquels ils ne s’attendaient pas. Nous allons donc avoir de nombreux rebondissements.

Une aventure palpitante qui va nous faire découvrir d’autres facettes de cet univers créé par David Bry. Jusqu’où nous entrainerons t-ils ?

Est-ce que je vous ai déjà parler de la place de l’illustration ? Chaque couverture est superbe et reprend les éléments clés du tome. À l’intérieur les illustrations sont en noir et blanc, soit un petit dessin en début de chapitre, soit une plaine page. On ne se rend pas compte de l’importance pour les lecteurs de 8-11 ans de ces pauses visuelles. Tous ne sont pas de gros lecteurs et cela les rassure et d’autres on du mal à se représenter ses lectures de l’imaginaire.

Je remercie les Éditions Nathan pour leur confiance.

Il ne me reste qu’à attendre les deux prochains tomes.

Tome 4 « La sorcière des saisons » sorti le 25 août 2022 … Que je n’ai pas !

et le Tome 5 au printemps 2023

Sur ce blog :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s