Go fast, Go slow

Sylvie Allouche

Éditions Syros, 24 mars 2022, 335 p., 16,95 €

Mes lectures Syros

Chronique jeunesse du mercredi

4e de couv. :

Quand Camille rencontre Tommy, c’est le coup de foudre. Aveuglée par cet amour, elle se laisse embarquer dans un trafic de drogue, pour le compte d’un homme surnommé « l’Indien ». Jusqu’à la dernière livraison, qui fait voler tous leurs rêves en éclats…
Sept ans plus tard, la commissaire Clara Di Lazio s’intéresse au réseau de « l’Indien », dont l’ombre plane sur plusieurs affaires. Mais elle est appelée en urgence à Saint-Malo : son jeune frère Vincent, disparu depuis des années, pourrait avoir refait surface.
Pour mener ces deux enquêtes de front, Clara devra plus que jamais compter sur son équipe…

Mes impressions de lecture :

J’adore cette série, Clara Di Lazio et son équipe sont attachants. Dans l’épisode précédent tout le monde avait été meurtri, et en particulier une jeune policière et la nièce de Clara. J’étais donc impatiente de voir comment ces personnages allaient surmonter tout ce qu’ils avaient vécu.

A chaque tome, on apprend un peu plus à comprendre les réactions de Clara. Elle a la disparition de son frère qui lui pèse. La famille n’arrive pas à faire le deuil, mais Clara de par son métier elle est plus pessimiste quand aux chances de le retrouver vivant, ce qui engendre des conflits familiaux. Alors imaginez dans quelle était elle se trouve lorsqu’on lui apprend qu’un jeune homme est retrouvé dans le coma avec une médaille appartenant à son frère.

D’autant plus qu’elle est sur une autre enquête très lourde. Clara Di Lazio va se retrouver à mener de front ses deux affaires. Elle est écartelée entre plusieurs sentiments. Puis vient de se rajouter une autre affaire. Dans toutes ces enquêtes, La commissaire est freinée. C’est rageant.

En parallèle on suit l’histoire d’une gamine qui a fait une mauvaise rencontre et à fait de mauvais choix, sept ans au paravent. On va être au plus près de Camille, on va ressentir ce qu’elle ressent. C’est écrit d’une telle façon qu’on entre en empathie avec cette adolescente. Au début de cette histoire, on se dit qu’enfin elle va pouvoir refaire sa vie et on croit pouvoir souffler quand tout à tout coup bascule. On se dit ce n’est pas possible, elle a vraiment un mauvais Karma. Clara va être sollicitée d’une manière singulière. J’avoue que cette partie de l’enquête m’a vraiment fait quelque chose. On est dans la thématique de la fatalité.

Nous avons donc la thématique de la famille, alors pour certain c’est une source de réconfort ou et pour d’autre de conflit. Et par conséquence réconfort et protection viennent se rajouter.

On va aussi avoir les thématiques de la loi et la justice, la vérité ou la dissimulation. Que faire de la découverte de certaines vérités ? Il y a des choix à faire… Il faudra vivre avec sa conscience…

A qui se fier ? Quelles sont les personnes de confiance ?

Encore une belle enquête. Bien que dans la catégorie jeunesse elle m’a apportée beaucoup de sensations fortes, de questionnements et d’émotions.

Je remercie les éditions Syros de leur confiance.

A voir sur ce blog : Sylvie Allouche

QUI EN PARLE ?

Mylène

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s