L’ours et le soleil

Domitille
Amaury de Crayencour

ISBN : 2350214028
Naïve, 2013, 32 p., 20€

LU DANS LE CADRE DE MASSE CRITIQUE JEUNESSE / BABELIO / NAIVE

4 e de couv :

Peter et Sigrid habitent le Grand Nord où le soleil disparaît en hiver. La légende raconte qu’il aurait été volé par un ours ! Ils décident de partir à la recherche du soleil et rencontrent en chemin un renard bleu et le grand renne, le roi de la forêt.

Une adaptation de « L’ours qui avait pris le soleil » de Paul-Jacques Bonzon.

Mon billet pour le pays de l’enfance :

Je remercie Babelio pour cette belle découverte grâce à Masse critique. Une surprise m’attendait puisque je n’avais pas vu qu’il s’agissait aussi d’un « conte féerique en musique ». Le Cd se trouve en 4 e de couverture. On a une voix masculine et une voie féminine qui jouent bien les dialogues avec tout un environnement musical.

J’ai commencé par le CD car j’avais de la route à faire avec mon petit diablotin de 6 ans et on l’a enchaîné une deuxième écoute durant le long trajet.

Puis dans un moment calme nous avons regardé les illustrations et le texte. Pages blanches et coins arrondis, couleurs tendres qui nous plonge dans ce pays de neige. Les animaux ont des couleurs plus soutenues et des détails tel que les poils du renard ou de l’ours… la neige tantôt des points (pour illustrer les premières et dernières pages de l’album) tantôt des flocons bien dessinés qui forment une trame de fond. Les couleurs chaudes de certains vêtements de baies ou sur le pelage de l’ours

Mais, on peut aussi écouter le CD et suivre les pages puisque les plages musicales sont indiquées. C’est ce qui est plaisant dans ce album, Cd, c’est que l’on peut l’aborder de différentes façons.

Le texte est un véritable conte où les enfants vont faire un voyage et parler avec les animaux emportés par les histoires racontées par leurs parents. Ils y vont avec leur innocence … tout est possible dans le monde magique de l’enfance.

J’avais choisi ce livre parmi la sélection proposée car j’avais vu le nom de Paul-Jacques Bonzon qui avait fait partie de mon enfance avec ses aventures dans la collection de la Bibliothèque verte… mais je ne connaissais pas cet aspect de son œuvre.. En tout cas cette adaptation m’a ravie.

100 livres 2014

37/100

Article précédemment publié sur Canalblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s