La dernière geste deuxième chant L’héritage du rail

Morgan of Glencoe

Éditions Actusf, coll Naos, 2020, 480 p. , 17,90 €.

Partenariat Book en Stock /Éditions Actusf

4e de couv. :

Alors que la nouvelle se répand en Keltia, Yuri, ramenée de force à l’ambassade du Japon, est déterminée à reprendre sa liberté malgré tout. Mais comment fuir, et où trouver refuge ? Seul le Rail semble désormais capable de lui donner asile…

Mes impressions de lecture :

J’ai eu la chance d’avoir ce deuxième tome pour enchaîner après la terrible fin du premier chant. Le fait de lire les deux romans à la suite m’a permis de me plonger encore plus profondément dans cet univers… bien sûr maintenant que j’ai fini il me faudrait la suite…

Ce qui m’a marqué sans ce tome c’est la notion de changement et de métamorphose. Vous me direz qu’elle fait partie intégrante de cette histoire mais le lecteur a parfois comme cela des sujets qui  prennent le dessus. Donc changement de monde, d’époque la nouvelle génération qui prend plus de pouvoir. Il ya bien sûr les modifications du corps pour certaines créature, ou modification d’état de conscience. C’est peut être aussi de voire Yuri se rebeller face à son éducation. Les quatre semaines passées dans les égouts, ce qu’elle a découvert et ce qu’elle a connu tout cela va avoir des conséquences sur la suite des aventures. Il ya bien d’autres changements que je ne vais pas vous dévoiler !

On s’attache de plus en plus à certains personnages en partie à cause des évolutions. Ils ont en eux cet  élan pour aller de l’avant et affronter les épreuves. Les liens entre eux se font plus resserrés.

Les thématiques sur la filiation est très présente dans cette « geste », transmission ou révolte c’est selon. Il y est surtout question de famille choisie par affinités. Et comme l’indique le titre il y a l’héritage, et la notion de passation.

L’action tiens toujours une grande place dans cet épisode et les rebondissements tiennent le lecteur en haleine. Il y a aussi une dose d’humour pour alléger les tensions dramatiques.

Encore une belle lecture très prenante et palpitante.

Je remercie Dup et Phooka, Morgan of Glencoe et les  Éditions Actusf de cette découverte.

NB : les interviews participatives continuent sur Book en Stock jusqu’à la fin du mois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s