Les Talons Hauts rapprochent les filles du ciel

Olivier Gay

Éditions du Masque, 2013, 381 p., 6,60 €

Lu dans le cadre de « Le mois de…Olivier Gay » sur Book en Stock

4e de couv. :

Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées dans leur appartement. Leur seul point commun : elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.
John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, les jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au cœur d’une enquête de plus en plus dangereuse, avec l’aide de ses conquêtes d’un soir et de ses amis toxicomanes.

Anecdote : 

J’ai découvert cet auteur grâce à l’équipe de choc de Book en Stock il y a deux ans.

C’est un auteur qui sévit dans différents genres littéraires : policier, jeunesse, Young adulte, Fantasy et Fantastique.  J’ai beaucoup apprécié son écriture dans « Le noir est ma couleur » tome 1… j’ai bien prévu de lire les cinq tomes mais vous savez ce que c’est on remet toujours au lendemain…

Lorsque Dup et Phooka on proposé cette nouvelle session de « Le mois de… » je me suis dit que ça serait l’occasion de me plonger dans une autre histoire. Je n’ai pas été sélectionnée pour les partenariats…

Alors je me suis lancé dans son premier roman policier qui a eu beaucoup de succès. Et j’ai posé quelques questions à l’auteur. Il fait partie  de ses  auteurs qui ont compris les rouages des réseaux sociaux et qui donnent de leur personne  sur tous les supports possibles. Ce que j’apprécie c’est son côté trublion, savoir écrire sérieusement sans se prendre au sérieux.

Ma chronique :

J’étais dans de bonnes dispositions pour cette lecture et je me suis vraiment régalée (façon de parler, car on est dans du glauque)  en lisant ce roman.

Ce que j’aime dans ce roman policier c’est l’humour et le côté décalé des personnages et des situations.

On a Fitz pas méchant bougre mais bon c’est un dealer. Il joue dans la cour des petits joueurs  et ne consomme pas. Cela se passe dans le milieu de la nuit où tout n’est qu’apparence et elles sont très faussées. Il profite de la vie à sa façon. Il a son réseau d’habitué et pensait que ça pouvait continuer… Sauf qu’entre dans le tableau son ex, une commissaire de police qui lui fait comprendre qu’il est repéré et qu’il n’a pas d’autre choix que de l’aider dans une enquête très glauque.  Non mais vous imaginez le truc son ex est commissaire de police !!!  Qui dit Ex dit embrouilles sentimentales pas toujours très conscientes… il reste toujours un traces…

Le lecteur va le suivre dans ses déambulations et ses réflexions, avec des rencontres parfois assez étranges,  Fitz  va se retrouver dans des situations assez glauques et étranges.

Dit comme ça on se dit qu’on va être dans une enquête bien sombre et une ambiance plombée, mais c’est sans compter sur l’humour d’Olivier Gay qui joue avec son personnage comme un démiurge avec sa marionnette.

Ceux qui connaissent Paris vont se régaler car il y a beaucoup de noms de lieux et Olivier Gay sait nous mettre dans l’ambiance avec des références des nuits parisiennes et des night clubber.

Il y a toute la thématique de l’amitié et de la confiance en l’autre qui me plait bien surtout quand on voit dans quel milieu ce déroule l’enquête. J’ai bien rit lorsqu’il montre les photos de certaines victimes, lorsqu’elles étaient vivantes et que les gens se lâchent pour dire le fond de leur pensée sur elles… Que les filles peuvent être mauvaises entre elles surtout lorsqu’elles sont rivales !

Je vous laisse découvrir les tenants et les aboutissants de l’enquête et des déboires de Fitz…

C’est avec plaisir que je lirais ces autres enquêtes et autres romans ! Ce roman a confirmé que j’aimais l’écriture d’Olivier Gay.

Pour mieux vous faire une idée sur ce qu’écrit Olivier Gay et sur ce qu’il dit, je vous conseille d’aller sur le blog « Book en Stock »

Sur ce blog j’ai chroniqué :

couleur noir 1

 Je voudrais lire les autres enquêtes de Fitz :

fitz

Article précédemment publié sur Canalblog

NB 2014

NB 2016

Le mois de Olivier Gay 2016 (5)

chers lecteurs,

Les questions et les réponses continuent à fuser…

Vous pourrez retrouver Olivier Gay au salon du livre jeunesse de Montreuil

mais en attendant voyez ce qu’il dit sur Book en Stock

OlivierGay

Interview 5

Interview 4

Interview 3

Interview 2

Interview 1

book en stock

Article précédemment publié sur canablog l

le mois de Olivier Gay 2016 (4)

chers lecteurs,

Vous pouvez encore poser vos questions, il y a un petit prolongement jusqu’au 15 décembre… Profitez-en si comme moi vous ne pouvez aller à Montreuil…

OlivierGay

Interview 4

Interview 3

Interview 2

Interview 1

J’ai un petit retard dans la chronique de « Les talons hauts rapprochent les filles du ciel »

J’ai un petit sursis !

talons hauts
book en stock

Article précédemment publié sur Canalblog

le mois de Olivier Gay 2016 (3)

Chers lecteurs,

Les discussions continuent et vont s’intensifier maintenant que deux romans sont sortis ou sur le point de sortir… Alors si vous voulez suivre les réactions à chaud il faut aller voir…

Faux frère, vrai secret
main empereur

    

Je n’ai aucun des deux, alors petit papa noël si tu veux…

Interview 3

Interview 2

Interview 1

book en stock

article précédemment publié sur Canalblog

le mois de Olivier Gay 2016 (2)

Chers lecteurs,

Je n’avance pas dans ma lecture mais c’est juste parce que je m’éparpille mais Olivier Gay lui continue à répondre à toutes les questions ! Non parce que sinon son personnage est sympa !

Je vous laisse les découvrir sur Book en Stock. N’hésitez pas il ne mord pas, il est plutôt drôle et bavard… Et la présentation est une vidéo !

OlivierGay

Interview 2

interview 1

lecture en cours :

talons hauts
book en stock

Sur ce blog vous pouvez aussi lire :

noir ma couleur

Article précédemment publié sur Canalblog

le mois de Olivier Gay 2016

est-il besoin de présenter Olivier Gay ?

OlivierGay

Interview 1 Où commence fort !

Book en Stock a lancé un nouveau mois de… On y découvre les nouveautés !

Et bien sûr je vais les suivre, je crois que je suis accro à leur rendez-vous …

Là c’est cool j’ai moins de pression !

Lors du précédent mois d’Olivier Gay, en 2014,  j’ai eu des soucis de partenariats et cette fois-ci j’ai répondu trop tard… Est-ce un signe? Une fatalité ? Ce n’est pas grave je m’obstine ! Car je veux faire descendre ma wish list !

Et puis Olivier Gay est bavard et drôle !

Je vais découvrir la partie roman policier :

4e de couv. : Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées dans leur appartement. Leur seul point commun : elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.
John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, les jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au coeur d’une enquête de plus en plus dangereuse, avec l’aide de ses conquêtes d’un soir et de ses amis toxicomanes.

*****

Si vous voulez voir mon avis sur un de ces romans jeunesse… oui je sais j’avais dit que je continuerai la série ! un jour…

noir ma couleur
book en stock

Posté par : ramettes à 11:00 – le mois de…Commentaires [0] – Permalien [#]
Tags : Book en stock, le mois de…, Olivier Gay, roman policier

Le mois de Olivier Gay (Fin)

chers lecteurs,

Gay

Oh ! Le mois de Juin se termine déjà…

le temps passe plus vite en bonne compagnie !

Merci à Olivier Gay pour avoir répondu à mes interventions pas toujours claires…

Bilan & Fin

Interview 3

Interview 2

Interview 1

noir ma couleur

Merci aux tentatrices Dup Inette et Phooka de m’avoir acceptée …

Bonnes Vacances et on recommence en septembre !

book en stock

Le mois de Olivier Gay (3)

et on continue…

Gay

Interview 3

Interview 2

Interview 1

Des compliments, des réflexions et des questions (qui parfois ne ressemblent pas à des questions !) et des réponses très intéressantes avec une note d’humour, c’est tout cela « le mois de Olivier Gay » et plus encore…

noir ma couleur

Reçu, lu, adoré et chroniqué !

coeur livre
book en stock

Article précédemment publié sur Canalblog

Le noir est ma couleur

Olivier Gay

Rageot, juin 2014, 311 p, 11,90 €

PARTICIPE A « LE MOIS DE… » SUR BOOK EN STOCK

4 e de couv :

Adolescents, Alexandre et Manon sont dans la même classe mais s’ignorent. Lui, bad boy séducteur et boxeur, attend avec ses copains au fond que les cours finissent. Elle, est la meilleure élève. La plus secrète aussi. Un jour, pour gagner un pari, Alexandre invite Manon à boire un pot. Au détour d’une ruelle, il la découvre attaquée par une dangereuse créature. Il vient à son secours. Mais qui est vraiment Manon?

Anecdote :

Lorsque Dup Inette et Phooka ont lancé leur « mois de Olivier Gay » je me suis dit que ce nom me disait vaguement quelque chose, mais je n’avais aucun titre à ma disposition, ni à la bibliothèque du village… je passe les détails sur mes recherches qui ont donné lieu à de drôles de conversations… Personne autour de moi ne connaissait cet auteur !

Je devais lire « le Boucher » publié chez Midgard, mais au dernier moment petit changement de programme. S’adapter, rebondir c’est ma spécialité. Ce n’est que partie remise. Un petit appel au secours et une copine m’a proposé ce livre qu’elle venait de lire et qu’elle avait adoré, MERCI. Me voilà donc partie pour une série dont celui-ci est le premier tome !

L’auteur risque de passer lire mon humble chronique… comme elle est faite sans prétention la pression n’est pas trop forte ! ^^ Il sera indulgent j’en suis sûre !

J’aime beaucoup les romans de chez Rageot, ils ont un beaux choix de lecture pour les adolescents.

Ma chronique :

Olivier Gay a obtenu  le prix du premier roman policier du Festival du film policier de Beaune en 2012, 2014 Prix Landerneau polar. Il a publié deux autres tomes avec le même personnage. A côté de cela il a publié des romans dans la catégorie Fantasy. Avec ce tome 1 de la série « Le noir est ma couleur » il se lance dans le roman jeunesse. Il a très bien fait puisque c’est un plaisir de plonger dans les couleurs du spectre !

J’ai beaucoup aimé la thématique des éléments, sujet qui me passionne depuis longtemps. Dans ce tome c’est surtout le feu qui est mis en avant. Un feu plutôt destructeur, contrôlé, puissant grâce au rouge. Le vent et l’eau passent au deuxième plan, l’un pour l’aider l’autre pour le contrer. La terre ne fait qu’une brève apparition.

Le regard joue un grand rôle, surtout si on l’associe à l’adolescence, période où tout se joue sur les apparences et les illusions.

De nombreuses références nous renvoient à l’univers des jeunes : musique, tv, internet, franglais, alcool, drogue, sexe. On est dans l’air du temps. Exploration, recherche des limites à dépasser, provocation.

L’humour et l’insolence des personnages me plait beaucoup. On sent que l’auteur a pris plaisir à se plonger dans l’univers impitoyable des ados.

La violence entoure Alexandre depuis l’enfance. Il est sur le fil du rasoir toujours à la recherche de montée d’adrénaline. Il va être servi !

La magie au milieu de ce Paris actuel semble presque normale.

Olivier Gay utilise un champ lexical qui prépare le lecteur au danger qui rode. L’auteur semble tisser une toile d’araignée où les personnages vont tomber.

L’alternance des narrateurs Manon / Alexandre bien que classique permet de changer de point de vue et de suivre les pensées des personnages. Ils ont tous les deux des façon d’appréhender la vie bien différentes.

On retrouve tous les codes de ce genre littéraire : pouvoirs mentaux, confrontation entre le bien et le mal, attirance / répulsion entre les deux héros, dualité.

Olivier Gay a su distiller les informations et comme dans un roman policier semer des indices pour perdre le lecteur et le mener là où il ne s’y attend pas.

La fin est une vraie fin… même s’il laisse le lecteur dans l’attente du prochain épisode.

J’étais un peu triste… mais je veux croire que ce que j’ai entrevu et qui n’est pas arrivé arrivera dans le prochain tome…

coeur livre

Coup de cœur Jeunesse

100 livres 2014
book en stock

****

Bon alors maintenant je suis à la recherche de :

olivier gay policiers

Article précédemment publié sur Canalblog

NB

Le mois de Olivier Gay (2)

chers lecteurs,

Kikou, le mois de juin a démarré avec Olivier Gay dont je n’ai pas encore pu me procurer un livre… mais ça ne saurait tarder… En tout cas les questions fusent et les réponses aussi… Alors n’hésitez pas cliquez sur les liens…

Gay

Interview 2

Interview 1

book en stock

Article précédemment publié sur Canalblog