Contes de Fées oubliés de filles intrépides et incroyables

Collectif
Ill. Isabella Grott, Alessandra Santelli et Maria Surducan
Avant-propos de Kate Pankhurst
Trad : Nathalie Chaput et Claire Lefebvre
Editions Usborne, 20 octobre 2020, 208 p., 16,50 €

Mes Lectures Usborne

En librairie le 20 octobre

contes oubliés

4e de couv. :
Ce recueil joliment illustré rassemble huit contes de fées oubliés qui inspireront et valoriseront une nouvelle génération de lecteurs et lectrices. Découvre comment des jeunes filles intrépides et incroyables triomphent de géants, combattent des malédictions, réveillent des princes endormis… et, bien entendu, vivent ensuite heureuses jusqu’à la fin de leur jours.

Ma chronique :

Les contes vont nous faire voyager dans le temps et l’espace.

Encore des contes allez-vous me dire ! Oui mais dans une brève introduction on nous rappelle que les contes au départ n’étaient pas figés, ils évoluaient en fonction des conteurs avant que n’apparaissent les formes écritures un peu « cadrées ».

Je suis amatrice de contes et pourtant à chaque fois je me laisse prendre par l’histoire.

Les histoires ne commencent pas toujours par « il était une fois » et ne terminent pas forcément par « ils se marièrent et vécurent heureux » ce sont des choses très appréciables même si c’est phrases rituelles créent chez le lecteur un côté attendu.

Ce recueil s’adresse à des jeunes lecteurs ( +7 ans), C’est vrai que le terme « princesse » peu en rebuter certains mais  cela dépend de la façon d’amener l’histoire. Si on lit à plusieurs enfant et qu’il y a des filles  dans le groupe, ça sera plus facile. Comme pour toute lecture on ne sait pas qui sera attiré ou non car elles sont très variées.

20200628_183101

Les histoires se présentent avec une belle illustration  avec des fioritures végétales et surtout un encadré qui indique l’origine géographique du conte, le titre voire l’auteur. Ensuite le texte est très aéré – sur papier très blanc, un peu glacé et légèrement épais – des marges blanches et des illustration. Il y a des passages dialogués. Pour les enfants qui ne sont pas de grand lecteurs cela peut être intéressant.

Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

USBORNE logo

Ce recueil de conte devait sortir au printemps le voilà parti pour l’automne et le coin du feu !