Pouvons-nous aider les arbres ? Oui c’est possible

Katie Daynes

Ill. Róisín Hahessy

Trad. : Nathalie Chaput

Éditions Usborne, 3 nov 2022, 52 p., 11,95 €

4e de couv. :

Sauver les forêts du monde n’est pas une entreprise aisée, mais avec les connaissances d’un jaguar, d’un orang-outan, de deux oursons et d’un écureuil, tout devient possible !

Mes impressions de lecture :

C’est le premier livre de cette nouvelle collection que je lis (je n’ai pas le précédent et premier titre  » Pouvons-nous sauver les ours polaires ? »). Une collection qui va s’intéresser à des sujets touchant écologie semble t-il. Le sous-titre qui répond à la question c’est « Oui c’est possible ! » on est donc dans l’idée : il y a un problème mais on peut le résoudre, on verra ensuite si les nuances apparaissent dans le texte.

Parlons tout d’abord de l’objet livre. la couverture est est à l’image de ce que l’on va retrouver à l’intérieur. Couverture dure, format du livre (22×25). À l’intérieur c’est du papier glacé, souple. J’ai tellement lu de livres avec des rabats chez Usborne que j’ai été surprise qu’il n’y en ai pas.

L’autre surprise de cet ouvrage c’est la façon d’amener le sujet qu’à choisi Katie Daynes. On voit dans une double page des enfants dans une cabane dans les arbres dans un jardin qui prennent conscience qu’ils sont entourés d’animaux. on voit des insectes puis des yeux aux milieux du feuillage. On tourne la page et là on découvre des animaux sauvages « exotiques ». Et on n’est pas dans un zoo !

On découvre donc : un jaguar, un orang-outan, puis deux ourson et un écureuil. Des animaux qui parlent une autre surprise pour un documentaire. Qui mieux que c’est êtres vivant dans des zones en danger pour sensibiliser les enfants. Chaque animal va nous faire découvrir sa forêt avec ses particularités et les changements dus à l’Homme qui mettent en péril leur espèce ! Les lecteurs vont donc faire un peu de géographie. Ce livre montre aux enfants que le monde animal et monde végétal sont liés, ainsi que l’Homme et la terre. .

Après, tous ces constats dramatiques ils vont amener les enfants vers la question « comment aider ? Que faire? »

J’ai trouvé drôle que ce soit un jaguar, animal carnivore qui réponde : « si les gens mangeaient moins de viande, il n’y aurait pas de bétail. »

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce documentaire c’est le fait que ce ne soit pas un adulte « savant » qui donne les informations à l’enfant, mais que ce soit autour de dialogues en reprenant des questions simples dans lesquelles les enfants pourraient se reconnaître. Il y a certaines petites phrases un peu « naïves » mais il ne faut pas oublier que c’est un livre pour les jeunes enfants. C’est bien aussi de voir des choses que l’on fait déjà à la maison.

Il n’y a pas de chapitres avec un titre, le sujet est amené par cette discussion. Les sujets vont monopoliser plusieurs disciplines que ce soit la géographie, les sciences… l’enfant va avoir tous les sens en éveil puisqu’on lui demande d’observer, écouter, sentir, se poser des questions, réfléchir et agir en impliquant tout le monde.

Après l’au revoir des enfants à leurs amis animaux venus leur parler, ce le livre se termine avec la question « Et maintenant? » où l’on voit ces enfants citoyens envisager leur rôle dans le futur chacun prenant des responsabilités pour faire changer les choses en fonction de ses affinités.

Cet ouvrage est dans l’air du temps. Certaines questions ou réponses auraient été différentes en d’autres temps. C’est un livre qui peut ouvrir le débat en fonction des convictions personnelles, ce qui en soit est très positif.

Je vous laisse découvrir cet ouvrage que je trouve assez engagé.

Voir aussi sur le blog Usborne : CLIC

Je remercie les Éditions Usborne de leur confiance.

La grosse bêtise T3 La reine du carnage

Agnès Debacker

Ill. Mathieu Demore

Éditions Syros, Collection OZ, 20 oct 2022, 208 p., 9,95 €

Mes lectures Syros

Chronique Jeunesse du Mercredi

4e de couv. :

Ils sont six, experts en bêtises, et prêts à tout pour s’entraider ! Amitié, aventure et magie à volonté ! 

Chloé a mis des crustacés dans les poches de tous les élèves… Juste après, elle est victime d’un mauvais sort : elle marche avec des petits pas de fourmi. Pas de doute, une nouvelle sorcière sévit dans l’école ! Qui est-elle et comment l’arrêter ? Chloé et ses copains vont mener l’enquête…

Mes impressions de lecture :

Attention les enfants gags en tout genre à ne pas reproduire dans votre vie quotidienne !

Un roman haut en couleur où tout le monde ne verra pas la vie en rose ! Ah Ah ah !

Dans le tome 1 notre fine équipe de farceurs a su trouver celui qui pouvait contrer les sorts de la sorcière qui causé des dégâts dans leur entourage, dans le tome 2 une partie de l’équipe a trouvé qui était cette jeteuse de sort. Tous sauf un  à qui ils ne doivent pas révéler le secret.

Cela donne des situations compliquées pour empêcher celui qui ne sait pas de continuer à chercher. Alors ils décident de reprendre leurs bêtises et autres farces.

Quand tout à coup Chloé se retrouve victime d’un sort. Pourquoi ? Elle n’a pourtant rien fait à la sorcière !

Notre fine équipe doit détourner l’attention de la maîtresse pour aider Chloé qui fait des pas de fourmi. Leur imagination n’a pas de limite pour le grand plaisir des lecteurs. L’autrice est très créative ! Mais où va-t-elle chercher tout ça !

D’autre part on apprend qu’Anton et sa mère vont partir dans quelques jours  en Norvège pour élever des lamas… rien que cela ! C’est impensable, notre équipe a donc un autre souci à résoudre… comment empêcher que cela se réalise.

Il semblerait que les situations se complexifient, tous ses rebondissements qui vont surprendre et maintenir le suspens et l’attention du lecteur.

Les liens du petit clan vont se resserrer.

Un troisième tome qui relance bien le sujet.

La couverture qui est dans la lignée des précédentes donne quelques indices sur les évènements qui vont se dérouler au cours de cet épisode.

Un nouveau roman de la collection Oz qui m’a enchanté et fait rire.

Je remercie les Éditions Syros de leur confiance.

Dans la même série :