Challenge de l’été VLEEL du 1er juin au 1er septembre 2022

Il commence aujourd’hui… et je n’ai pas eu le temps de lire une ligne… c’est malin !

Bon cette fois-ci c’est le dernier challenge que je vais essayer de boucler avant septembre.

Pour chaque Challenge que je vous présente depuis quelques jours il y a une histoire de « rencontre » avec des lecteurs. Cette fois-ci c’est Anthony et sa bande du VLEEL « Varions les éditions en live ». Je suis ce groupe de lecteur qui mets la plupart du temps des maisons d’éditions indépendantes. Ils me font sortir des sentiers battus. Tout le long de l’année ils proposent des rencontres sur zoom qui sont géniale car elles donnent la parole à des auteurs, des maison d’éditions et des acteurs du monde du livre (libraires, traducteurs…)

Vous pouvez les suivre sur leur blog , leur page FB et sur Instagram (j’adore, l’ambiance qui règne sur ce groupe). Sur Youtube vous avez des replay des rencontres.

Je ne sais plus à combien de rencontre j’ai participé. Ma wish list s’allongeait et parfois je craquais.. Donc je pense que je dois avoir des romans pour pratiquement toutes les catégories proposées… Il faut que je réfléchisse un peu avant d’annoncer des titres… je vous en reparle bientôt.

Ce Challenge se combien bien avec deux autres challenges que je vous ai proposé ses derniers jours.

Est-ce que vous aussi vous êtes attentif aux maisons d’éditions indépendantes ? Moi depuis ma période « Libfly » (un groupe aussi qui mettait en avant des maisons d’éditions indépendantes) j’ai fait de si belles découvertes « humaines » et « littéraires » que je fais plus attention.

Allez vous tenter se challenge ?

Les Grosses bêtises. T2 La magie pour de vrai

Agnès Debacker

Éditions Syros, Collection OZ, mai 2022, 179 p., 9,95 €

Mes lectures Syros

Chronique jeunesse du mercredi

4e de couv. :

Ils sont six, experts en bêtises, et prêts à tout pour s’entraider ! Amitié, aventure et magie à volonté !
 

Lina, Sam, Chloé, Yasmin et Pablo ont deux gros problèmes : 1- Une sorcière sévit dans les parages. 2- Cette sorcière, c’est… la mère de leur copain Anton, qui ignore la terrible vérité ! En enquêtant discrètement sur elle,  Pablo va faire une énorme bêtise…

Mes impressions de lecture :

Je vous avais parlé du premier tome « La limace volante » qui m’avait bien fait rire. Nous voilà juste après pour de nouvelles mésaventures. Je vous conseille donc de lire les tomes dans l’ordre, car il y a des choses qui sont dévoilées qui sont en rapport avec la première aventure dès la quatrième de couverture.

J’ai donc eu plaisir à retrouver cette bande de gamins de primaire  qui ne sont pas tout lisse.

Dans le premier tome ils avaient découvert des choses (du moins certains) et  lorsqu’un phénomène étrange se produit, le regard se tourne tout de suite dans une certaine direction. On va donc les voir essayer de garder un membre de l’équipe dans l’ignorance alors que lui aussi cherche à trouver la fameuse sorcière. Cela donne lieu à des situations rocambolesques… Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire !

Puis, l’un d’entre eux va faire une « grosse bêtise » et se retrouvé dans en fâcheuse posture. Et les voilà partis à essayer de sortir leur ami du pétrin et pour cela il faut affronter la sorcière !

On ressent l’importance de l’amitié qui soude ce groupe. Ils sont prêts à tout pour ne pas faire souffrir l’un de leurs amis et pour en sauver un autre. Ils sont même prêts à manger des cookies aux algues…

L’humour est très présent dans ce roman.

J’aime beaucoup la couverture du roman qui reflète bien les différents sentiments des personnages.

Une nouvelle fois un roman de la collection Oz m’a fait passer un bon moment dans un univers pour les 8-10 ans..

Je remercie les Éditions Syros de leur confiance.

Qui en parle ?

Janine

Voir sur ce blog