Mes activités sur Twitch…

Chers lecteurs,

Cet article est proche du blablabla pour certains et apportera des éclaircissements pour d’autres. Il fait suite à une discussion que j’ai eue avec une copine.

Les confinements et la pandémie ont permis de développer d’autres façons de créer des salons de discussions avec les lecteurs. Cela m’a permis de belles rencontres virtuelles que je n’aurais pu faire en temps « normal ».

Vous connaissez Youtube, Instagram et Facebook où des vlogueurs parlent de leurs centres d’intérêt. Je connaissais aussi un peu discord (je ne me souviens plus avec quel groupe j’avais dû communiquer par ce biais là il y a fort longtemps), j’ai aussi des joueurs de jeux en ligne dans mon entourage qui s’en servent et comme j’aime découvrir toutes ces façons de communiquer même si je pratique peu.

Il y a plus d’un an, des fondateurs d’une très jeune maison d’édition étaient interviewés sur Twitch par un lecteur de littérature de l’imaginaire / joueur de jeux vidéo… Ce fut l’occasion de créer un compte de voir ce qu’il s’y faisait. J’ai repéré des communautés de jeux vidéo, d’art et d’actualité en attendant la fameuse soirée. Mais mon principal centre d’intérêt étant la lecture j’y allais et assez peu. Je m’en suis aussi servi pour mon travail de « veille » pour la bibliothèque, j’explorais un peu les comptes qui touchaient à la science, c’est très chronophage et j’ai petit à petit laissé tomber.

Mais qu’est-ce que c’est twitch ? C’est une plateforme (associée à Amazon)qui a pour vocation de créer du contenu en direct (live). Les rediffusions (replay) ne restent pas très longtemps. Il faut que ça tourne, que cela bouge, il y a une dynamique liée à instantané et à la nouveauté, et hop on passe à autre chose. Cela peut être déroutant mais on finit par reprendre ce rythme du consommable, jetable.

Il y a quelques mois, il y a eu des couacs sur Youtube et les vlogueurs littéraires ont cherché une autre façon de communiquer avec leur communauté, certains se sont essayés au « lives » Facebook ou « itv » sur Instagram jusqu’à la migration vers Twitch.

Lors du mois de Morgan of Glencoe sur le blog de Book en Stock, l’autrice qui est aussi musicienne nous a parlé de sa routine matinale où elle partageait tous les jours (ou presque) ses séances d’exercices à la harpe, j’y suis allée parfois lorsque le travail me le permettait et j’y ai pris goût.

(tout dépendant deÀ quelques temps de là, j’ai découvert que Séverine de « Il est bien ce livre » faisaient des « read with me » et je suis allée voir de quoi il s’agissait. Et c’est génial, cela m’a rappelé mes « soirées ensemble lecture commune » qu’on avait fait avec Langue Déliée sur FB, mais là il y a l’image et le son. On est dans la spontanéité et l’improvisation. Elle parle à sa communauté qui lui répond à l’écrit dans le « tchat » (oui je mets un T). Et au bout de quelques minutes, elle lance un chrono et pendant environ 45-60 mn chacun vaque à ses occupations, en théorie c’est le moment de lecture. Un fond d’écran apaisant et une petite musique accompagnent les auditeurs. Souvent je coupe le son si je lis. Le chrono fini, chacun vient mettre son petit commentaire (rien d’obligatoire) sur son avancement dans sa tâche ou lecture. Séverine répond à la plupart des messages (tout dépendant du nombre de participants) si elle a déjà lu ou a envie de lire tel ou tel livre cela donne lieu à une petite discussion… parfois ça dérive sur d’autres sujets , plus personnels. Cela crée une vraie communauté vivante. Il y a le noyau dur des copines qui se suivent.

Quel intérêt de lire de cette façon ? Cela change de la lecture solitaire. Parfois, on a un coup de mou et au lieu d’aller regarder une vidéo ou de scroller sur son téléphone on entre dans le mouvement et on lit. En janvier et février cela m’a permis de créer une bulle entre le travail (qui se poursuivait à la maison) et mes moments de détente. Et puis les 10-15 mn de bonne humeur entre les sessions de lecture c’était un moment de détente.

Séverine fait aussi d’autres types d’activités sur Twitch, des récapitulatifs lectures, des bilans, des sorties de livres, les « lives interactifs ou elle donne la parle à d’autres lecteurs »… Autant ses vidéos Youtube bien préparées, je ne les regardais pas forcément autant là lorsqu’elle fait ses présentations et qu’elle inclue les interventions des copinautes dans le tchat, cela me donne envie. En écrivant cet article, je me souviens qu’elle faisait des livres sur FB au coup par coup mais j’étais moins attirée, c’était un peu noyé dans tout le flux FB (dans ma tête). Vous trouverez son planning sur les réseaux.

Elle a récemment lancé des samedis « marathon » ou « semi marathon lecture ». C’est le même principe que le « read on me » mais cela dure de 12h-minuit ou 18h-minuit. Chacun vient en fonction de ses disponibilités… Hier c’était 18h-minuit » j’ai pris en cours de route et je suis restée concentrée sur mon roman une bonne partie de la soirée…

Ces « rencontres » virtuelles permettent de découvrir des livres récents ou ancien, c’est très plaisant, le lundi il y a le démarrage d’une lecture commune (mais on peut lire et parler d’une autre lecture). Même si elle est très spécialisée « thriller-polar » elle ne reste pas fermée à ce genre là.

Depuis, petit à petit dans les discussions, des lectrices (et quelques lecteurs) partagent d’autres noms. Le problème de Twitch c’est que la communauté de lecteurs n’est pas facilement identifiable. Lorsqu’on cherche « jeux » on a des propositions en fonction des différents types de jeu, mais il n’y a pas encore l’étiquette « littérature » ou « livres », c’est souvent dans « discussion »..

J’ai ainsi découvert « MadamePointVirgule » (elle fait des sprint de 30 mn), « histoiresDeMo », « Pikitibouquine », LaCultureJ, Labouquinade » « MrCabrik » « Corn8lius » …. Certains allient lecture et écriture, jeux vidéo, activités manuelles, couture, dessin, musique etc.

Dernière petite chose, c’est gratuit mais il y a possibilité de s’abonner ainsi faire une petit contribution financière au créateur de contenu, mais rien d’obligatoire, il y a donc parfois une pub. Pour l’instant, les comptes que je suis sont dans la phase partage et c’est bon enfant. Il y a des comptes plus « professionnels » ou il faut souscrire pour participer.

En conclusion, je dirais que ce genre de plateforme créent une dynamique très intéressant à l’international et cela touche toutes les tranches d’âge, cela crée une certaine diversité.

Je vous rassure je ne suis toujours pas prête à me lancer dans une telle aventure ….

J’espère que ce petit article vous aura plu et qui sait si on ne se croisera pas sur Twitch et on boira un café ou un thé virtuel !

Si vous avez un compte Twitch laissez vos coordonnées et j’irais explorer.

À bientôt pour une autre de mes activités qui enrichi ma vie de lectrice et de blogueuse.

2 réflexions au sujet de « Mes activités sur Twitch… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s