Bilan du « Mois de la littérature libanaise »

Chers lecteurs,

J’ai participé au mois de la littérature libanaise organisée par Maeve du blog « Mille (et une) lecture de Maeve qui a eu lieu du 1er janvier au 15 février.

Je n’ai pas beaucoup lu, par manque de temps, mais j’ai une liste de livres à lire pour au moins un an !

Je vous ai parlé de :

Les Belles Étrangères Douze écrivains libanais

Ce recueil de texte inédits permet de se créer une liste d’auteurs à découvrir.

Un DVD où ils sont brièvement interviewés m’a permis de mettre un visage sur des écrivains que je ne connaissais pas.

« Les anges de Millesgården. Récit d’un voyage en Suède » Alexandre Najjar

J’ai beaucoup aimé suivre cet auteur dans son voyage dans un pays aux antipodes du Liban. J’ai adoré le voir ec professeur parti pour des conférences questionner tous ceux qu’il croise sur sa route.

« Toute une Histoire » Hanan el-Cheikh

Roman qui met en avant les femmes et surtout « Kamleh » .

Hymne à l’amour et l’envie de vivre pleinement. Biographie romancée de la mère de Hanan el-Cheikh dans le Liban des années 20 à 2001.

Mercredi (donc hors date) je vais essayer de vous parler de « le chat terreur des lions »…

« Le chat terreur des lions» Jihad Daarwiche & Ali Boozari  BDA DARv (livre audio)

4e de couv. :
« Ce conte est une fable sociale. Il parle de la peur qui nous saisit devant l’inconnu, devant un inconnu, fut-il un simple chat. Il dit comment cette peur peut grandir jusqu’à paralyser tout un royaume… »*
Un conte persan illustré, dans le respect de la tradition, par les patchworks d’un illustrateur iranien majeur de ce début de siècle.
*d’après Jihad Darwiche conteur bilingue libanais

Je n’ai pas terminé un roman par manque de temps et de motivation… Il était pourtant plein de suspens et d’action.

Quel ne fut pas mon étonnement de découvrir tous ces auteurs publiés par des maisons d’éditions françaises importantes. Est-ce parce que je les mettais tous dans la case « roman arabes » ? Je ne dis pas que je vais retenir tous ces noms mais j’ai mes petites listes.

J’ai choisi des romans qui n’avaient pas trait directement avec la guerre, la politique et l’histoire du pays.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est on-the-road.jpg

J’ai pris plaisir à écouter l’album « on the road » de Yolla Khalifa.

J’ai réservé des romans à la médiathèque pour poursuivre ma découverte.

J’espère avoir titillé votre curiosité. Et vous qu’avez-vous lu ?

En mars Maeve propose « le mois irlandais » , comme j’ai une belle liste de livres à lire je vais participer… Vais-je y arriver ? Et vous allez-vous la rejoindre ?

6 réflexions au sujet de « Bilan du « Mois de la littérature libanaise » »

  1. Merci Ramettes !
    Concernant l’Irlande, précisément c’est le Mois irlandais car je veux justement y inclure également des films, des recettes, de l’art de vivre irlandais etc.

    J’aime

  2. Ping : Le goût du Liban Recettes & rencontres | L'Atelier de Ramettes 2.1

  3. Ping : L’histoire merveilleuse de Mamé Alan | L'Atelier de Ramettes 2.1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s