Tempête au Cap Ferret

Jeanne Faivre d’Arcier

Editions Syros, coll. Souris noire, mars 2020, 163 p., 6,95 €

Mes Lectures Syros

Chronique Jeunesse du mercredi

tempête au cap ferret

4e de couv. :

Margaux et son demi-frère Jules passent les vacances dans la vieille maison familiale de leur père, située au bout du Cap Ferret, tout près de l’océan. Depuis une lucarne du grenier, ils surveillent à la jumelle une grande demeure abandonnée qu’ils surnomment la « Carabosse » à cause de ses airs de château hanté. Un soir, ils sont surpris par une très violente tempête qui s’abat sur l’Aquitaine. Ils se retrouvent coincés dehors, près de la baraque en ruine, alors que la marée se rapproche de plus en plus…

Ma chronique :

J’avais adoré « Mystérieuse disparition au banc d’Arguin » lu il y a quelques années, alors j’étais curieuse de lire cette nouvelle aventure.

Ce roman aborde différents sujets. Nous commençons par la famille recomposés. Les relations entre une fille et son père qu’elle ne voit que pour les vacances ne sont pas au beau fixe. Cette même adolescente doit gérer ces émotions par rapport à sa belle-mère. Elle a deux « demi-frères » qu’elle ne voit donc que rarement. Un nouveau petit chiot et Margaux qui cherche sa place au milieu de tout ça. C’est donc dans une ambiance un peu électrique que débute cette histoire. De petits problèmes de communication vont devoir être réglés.

L’électricité dans l’air c’est aussi cette tempête qui se prépare. La nature qui se révolte à la veille de Noël. On la sent venir et puis elle va prendre toute la place et jouer avec les personnages. Le lecteur impuissant va suivre les mésaventures des protagonistes. La mort rode, le danger est réel et nous allons aller de rebondissement en rebondissement. Ce côté aventures, le cœur de l’action c’est ce qui fera vivre des émotions fortes au lecteur. Les personnages révéleront leur potentiel.

Ce qui ma plu c’est ce qui concerne la maison abandonnée. C’est drôle les coïncidences puisqu’il y a quelques jours je vous parlais d’un autre roman, « un conte dis-tu ? » où il était question de vieille maison avec des secrets. Ici les enfants à l’imagination fertile et l’œil observateur vont découvrir de d’étranges lumières et bruits. De quoi provoquer des frissons…

Margaux, Jules et le reste de la famille se rappellera de ce Noël là !

La thématique de la famille ne s’arrête pas à Margaux et la nouvelle famille de son père. On va voir d’autres aspects …  héritage, partage… concessions des adultes…

« Tempête au Cap Ferret » est une histoire palpitante qui va faire vibrer les enfants des aventures émouvantes et terribles. Chaque membre va découvrir sur qui il peut compter…  Les personnages ne seront plus les mêmes avant et après cette tempête.

Je vous laisse découvrir …

Je remercie les Éditions Syros de leur confiance.

syros

Sur ce blog

banc d'Arguin

Qui en parle ?

Jangelis

Une réflexion au sujet de « Tempête au Cap Ferret »

  1. Ping : Embrouille à minuit | L'Atelier de Ramettes 2.1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s