Son Espionne Royale( 2 ) et le Mystère Bavarois

Rhys Bowen

Trad. : Blandine Longre
Editions Robert Laffont, La bête noire, juin 2019, 368 p., 14,90 €

Mes lectures Robert Laffont

son espionne royale 2

4e de couv. :

Londres, 1932.
La reine a confié à Georgie une nouvelle mission délicate : elle doit héberger la princesse Hanneflore de Bavière et jouer les entremetteuses entre elle et le prince de Galles dans l’espoir que ce dernier se détourne enfin de son amante américaine.
Mais entre la propension d’Hanni à séduire tout ce qui porte une moustache, son langage de charretier et sa fâcheuse tendance au vol à l’étalage, Georgie a déjà fort à faire. Et comme si tout cela ne suffisait pas, la princesse bavaroise se retrouve mêlée à un meurtre… Pour éviter un scandale diplomatique, Georgie va devoir remettre sa casquette de détective amateur et se résoudre à démasquer le véritable coupable.

Ma chronique :

J’ai tellement apprécié le tome 1 que je suis heureuse d’avoir eu le tome 2 sous la main… maintenant la question est à quand les prochains tomes en français ?

A la question peut-on lire les enquêtes dans n’importe quel ordre, je dirais oui parce que l’autrice fait tous les rappels nécessaires mais les lire dans l’ordre surtout lorsqu’on n’est en début de série c’est plus intéressant.

 Au-delà des situations rocambolesques, très drôles, et de l’enquête elle-même c’est toute la mise en scène  de la société qui est intéressante.  Sous le ton léger d’une riche héritière certes fauchée mais qui a d’autres ressources et de toutes ces maladresses, oui son surnom pourrait être miss catastrophe, elle a l’art de se mettre dans les situations les plus délicates et à proximités de morts suspectes, cette série nous montre une Angleterre des années 30.

La mauvaise situation économique en partie due à la crise de 29 aux Etats Unis et les répercussions sur l’Europe viennent créer un climat de tension dans certains quartiers londoniens.

Nous avons Hitler en Allemagne et la montée du nazisme qui vont jouer un rôle. D’autre part nous avons le communisme et les mouvements sociaux (chômage, pauvreté, anarchisme) qui vont faire partie de l’histoire. Puis nous avons l’aristocratie anglaise ankylosée par le protocole avec cette jeunesse dorée sans le sous qui doit maintenir de fausses apparences. La présence de la drogue et de l’alcool.

La situation des femmes est assez particulière. On a toute la thématique autour de la sexualité. Il faut rester vierge tout en devant jouer de leurs charmes, être consentante et libertine et sage en apparence. On a l’opposition Américaines riches et Anglaises.

On retrouve les personnages qui sont la base de l’histoire : la reine Mary (1867-1953) préoccupée par les amours d’ Edouard VIII (1894-1972)  et Wallis Simpson (1896-1886)  … Georgie, son grand-père et sa mère, Bélinda et Darcy …de nouveaux personnages font leur apparition plus ou moins longue.

J’ai bien rit lors de certains dialogues où le côté « étranger » de certains personnages rend la langue savoureuse.

Je remercie les éditions Robert Lafont et La bête noire de leur confiance.

robert laffont
bête noire
sons espionne royale 1

6 réflexions au sujet de « Son Espionne Royale( 2 ) et le Mystère Bavarois »

  1. Ping : Son Espionne Royale (6) et les douze crimes de minuit | L'Atelier de Ramettes 2.1

  2. Ping : Son Espionne Royale (5) et le collier de la reine | L'Atelier de Ramettes 2.1

  3. Ping : Son espionne royale et l’héritier Australien | L'Atelier de Ramettes 2.1

  4. Ping : Son espionne royale et la reine des cœurs (8) | L'Atelier de Ramettes 2.1

  5. Ping : Son Espionne Royale (6) et les douze crimes de Noël | L'Atelier de Ramettes 2.1

  6. Ping : Son espionne royale (9) et les conspirations du palais | L'Atelier de Ramettes 2.1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s