Un week end sans fin

Claire Gratias

Syros, coll. Des histoires de Futurs, mini Syros+, 2015, 121 p., 5€

Mes lectures Syros

Charlotte est furieuse. Au lieu d’aller au concert de son chanteur préféré avec sa meilleure amie, ses parents se « débarrassent » d’elle pour passer un week-end en amoureux en la laissant chez sa cousine à la campagne. Elle est bien décidée à faire payer sa mauvaise humeur à tout son entourage, et en particulier à sa cousine Elsa. Mais les choses ne se passent pas comme prévu : elle se rend bientôt compte que le samedi exécrable qu’elle vient de passer se répète en boucle à chaque réveil. Charlotte va-t-elle réussir à sortir de cette boucle temporelle ?

Ma chronique :

Ce court roman jeunesse traite avec humour de certains aspects de l’adolescence. Nous avons deux personnages qui semblent opposés et qui petit à petit vont s’apercevoir qu’elles ont beaucoup plus de choses en commun qu’elles ne le pensaient.

Notre héroïne comprend très rapidement qu’elle revit à sa façon l’histoire de « un jour sans fin ».

L’intervention du Séraphin va accélérer le processus de retour à la normale.

Il y a des scènes qui font sourire, cela s’accompagne de moments de tendresse. Elles sont touchantes ces adolescentes avec leur apparence extérieure qui cache des secrets, des complexes et des espoirs.

Les deux cousines vont-elles arriver à se comprendre ?

Ce week-end va-t-il finir ?

Ce procédé de boucle temporelle n’est pas novateur mais j’ai trouvé la prise de conscience progressive de Charlotte très bien menée. Il y a un côté chemin initiatique et d’ouverture à l’autre sympathique.

Ce roman qui s’adresse  au 10-12 ans traite entre autre des relations aux parents et à la famille, du besoin d’émancipation et de faire des choix pour le futur.

Le format bref permet d’accrocher des lecteurs n’aimant pas les lectures trop longues. Cette collection aborde plusieurs thématiques de la SF.

Je remercie les Éditions Syros de m’avoir fait découvrir cette collection SF pour jeunes lecteurs.

Une réflexion au sujet de « Un week end sans fin »

  1. Ping : Mortel printemps | L'Atelier de Ramettes 2.1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s