Le démon de l’île solitaire

Edogawa Ranpo

trad. Miyako Slocombe

Nouvelles Éditions Wombat, coll. Iwazaru, mai 2015, 320 p., 23 €

 La Voie des Indés 2015 //

4 e de couv :

Célibataire, Minoura Kin.osuke tombe éperdument amoureux d’une jeune femme au passé mystérieux, Hatsuyo, rencontrée à son travail, avec qui il se fiance. Peu après, Hatsuyo est assassinée chez elle dans sa chambre apparemment close. Dévasté, Minoura demande l’aide d’un ami, détective à ses heures, pour l’aider à retrouver la piste du criminel. Éliminé à son tour, ce dernier laisse néanmoins à Minoura une série d’indices dissimulés dans une étrange statuette. Des indices qui le mèneront jusqu’à une île mystérieuse où se déroulent des expériences inhumaines visant à transformer l’humanité. Roman-feuilleton fantastico-policier, baigné de sensualité et de perversion, Le Démon de l’île solitaire est un grand texte inédit du maître des « mauvais genres » japonais.

C’est au moment d’écrire cette chronique que je me rend compte que ce livre je le nomme « l’île du démon solitaire » depuis que je le lis !!!

Ma Chronique :

L’histoire pendant l’été 1925 au Japon. La première version en feuilleton date de 1929. C’est important de la préciser. J’ai accroché dès le début car il fait références aux romans d’Edgar Allan Poe, Gaston Leroux, Conan Doyle, H.G. Wells…  Je me suis demandé dans un premier temps pourquoi une jeune maison d’édition se mets à publier un texte certes inédit en français mais qui date un peu ???  La réponse qui me vient après avoir refermé le roman c’est : « parce qu’il y a des lecteurs qui aiment ce genre littérature… et j’en fais partie ! Merci donc aux passionnés qui dénichent de jolies perles». Je remercie  La voie des Indés de mettre en avant des maisons d’éditions tel que Wombat. Même si je ne mets pas la note maximale car il y a des petites choses qui m’ont agacée en tant que lectrice d’aujourd’hui c’est un coup de cœur ! Il y a cependant des hauts et des bas qui sont liés au fait qu’il s’agisse d’un feuilleton publié sur un an.

Le narrateur prend le lecteur à témoin « vous allez voir ce qui m’est arrivé » etc. Le lecteur est impliqué, cette façon de raconter nous rapproche de l’oralité. D’entrée il nous annonce deux morts criminelles, la présence d’un médecin très spécial qui fait de drôles d’expériences et qui l’aime. Amour qu’il ne partage pas car Minoura est hétérosexuel mais il y a un je ne sais pas quoi d’ambigu.

On peut diviser le roman en trois parties : résolution de l’énigme criminelle (le comment), découverte du mobile et la quête du trésor, le tout étant lié.

La résolution des « deux morts impossibles » aboutit assez vite. Il y a un côté déjà vu mais c’est bien mené, un classique du genre. Des détectives amateurs avec leurs déductions. Pour les amateurs du genre c’est un plaisir de retrouver les mécanismes classiques. Heureusement des récits viennent étoffer l’intrigue (témoignages, confessions, anecdotes).

L’introduction d’extraits de journal intime dévoilant une histoire très étrange va étoffer le mystère. On imagine bien les lecteurs du feuilleton faire des bonds à chaque rebondissement. Même si le texte a été légèrement retravaillé on sent parfois les coupures et l’enchaînement avec l’épisode suivant.

L’accent est mis sur l’étrangeté des lieux, des gens et des situations que Mochio et Minoura vont explorer et vivre.

Qui restera vivant jusqu’au bout ? Le Happy End est-il au programme ? De nombreux revirements laissent le lecteur pantois.

Je laisse au lecteurs suivre les aventures et mésaventures des personnages de « L’île du démon Solitaire » et découvrir que ou qui se cache derrière ce titre mystérieux…

la voie des indés 2015

C’est toute l’année maintenant !

article précédemment publié sur canalblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s