Qui a volé la main de Charles Perrault ?

Les enquêtes de Nino

Claudine Aubrun

Éditions Syros, coll. Mini Syros, mars 2011, 45 p., 3 €

9782748511215

Mes lectures Syros

4e de couv. :

Au jardin des Tuileries, la main d’une des statues du monument dédié à Charles Perrault ne cesse de disparaître… Nino, qui a le bras dans le plâtre, mène l’enquête. En voudrait-on au célèbre écrivain ?

Auteur :

Claudine Aubrun est née dans le Sud-Ouest de la France, dans l’Ariège précisément. Après des études aux Beaux-Arts de Toulouse, elle travaille dans la communication et l’édition de livres sur le patrimoine historique. Aujourd’hui, elle vit à Paris. Depuis 2000, elle écrit, essentiellement pour la jeunesse, des romans, des nouvelles, des scénarios et anime ateliers d’écriture et rencontres. Ses deux domaines de prédilection sont le roman noir et l’humour. Elle trousse des histoires drôles et jubilatoires aux touches grinçantes et fait pointer l’espoir dans des romans sombres qu’elle assaisonne d’une bonne dose d’humanité. Auteur de la série « Les aventures d’Emma la poule », histoires désopilantes d’une poule dans un poulailler déjanté, Claudine Aubrun a publié plusieurs policiers pour la jeunesse et un épisode du Poulpe.

Ma Chronique :

Je viens de découvrir la collection Polar Mini Syros des Éditions Syros. Des romans courts d’une quarantaine de pages avec une vraie intrigue pour de jeunes lecteurs en herbe (à partir de 8 ans)à un prix très attractif.

Claudine Aubrun part d’une œuvre d’art avec une particularité et construit une intrigue qui est en relation avec cette spécificité. Les bandits ne sont pas des voyous et le garçon frôle le danger mais s’en sort.

Voici donc la première enquête de Nino.

L’histoire se déroule à Paris  au Jardin des Tuileries, où l’on peut admirer la statue qui est au cœur de l’intrigue. L’auteur conclue son histoire avec les faits réels vérifiables.

Nino a 9 ans et son bras cassé l’empêche de jouer avec ses sœurs jumelles plus âgées que lui, donc il observe et discute avec le restaurateur de la statue et le gardien du parc.

Nino qui s’ennuie va bien entendu résoudre le mystère sans besoin de l’intervention de la police.

Il n’y a pas que du béton à Paris, il y a aussi des parcs et des gens qui se parlent et des amours contrariées.

Prochaine Chronique un autre titre du même auteur :

Deuxième enquête de Nino

qui veut débarbouiller

 Qui en parle ?

Jangelis

Article précédemment publié sur Canalblog

2 réflexions au sujet de « Qui a volé la main de Charles Perrault ? »

  1. Ping : Qui veut débarbouiller Picasso ? | L'Atelier de Ramettes 2.1

  2. Ping : Claudine Aubrun | L'Atelier de Ramettes 2.1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s