Le sabre de Sang. 1 Histoire de Tiric Sherna

Thomas Geha

Folio SF, Fantasy, 471, 2014, 291 p., 7,40€

PARTENARIAT FOLIO

PARTICIPE A « LE MOIS DE … THOMAS GEHA »

4 e de couv :

«Mon nom est Tiric Sherna.
J’ai survécu à la guerre. Mais la défaite que vient de subir mon peuple, les Shaos, me laisse un sale goût dans la bouche, comme une envie de vengeance. Les Qivhviens – des humanoïdes reptiliens – nous ont massacrés ou, pire encore, réduits en esclavage. Une caravane nous convoie vers Ferza, la capitale de l’empire qivhvien. Dans ce nid de vipères, les plus forts d’entre nous seront destinés aux arènes. Autant dire que je suis voué à une mort certaine…
Mais je suis un Shao! Et un jour viendra, je le jure, où nous nous relèverons et vaincrons l’ennemi. Oui, un jour, j’aurai ma revanche!»

Thomas Geha fait une entrée remarquée en fantasy avec Le sabre de sang, diptyque où aventure, magie et suspense sont les maîtres mots.

Ma chronique :

J’ai découvert ce mois-ci, Thomas Geha à travers l’opération « le mois de… »  chez Book en Stock, alors quand Folio m’a proposé ce partenariat je n’ai pas hésité, merci Folio.

Le narrateur est l’un des guerriers Shao … entre bataille perdue et esclavage avec à la clé les Arènes de Ferza… deux autres personnages principaux masculins vont le suivre et nous entraîner dans un univers combatif. Mais la violence et course au pouvoir ne sont pas l’apanage de la gente masculine, cinq qivhiennes vont imposer leurs volontés. La première rivalité apparaît entre les deux suivantes (héritières présumées) de l’impératrice qui vont se disputer l’acquisition des deux meilleurs combattants possibles… l’arène devient le lieu des enjeux politiques. Les trois têtes du pouvoir Qivhien vont s’affronter. Nous avons là un jeu de stratégies qui se met en place. Après quelques rebondissements, nous voyons apparaître une nouvelle qivhienne  qui va tirer son épingle du jeu en changeant certaines règles, elle ne veut pas être un simple pion que l’on sacrifie. Dans ce jeux d’échec vient se mettre en travers de la route de nos compagnons une « soltone » un qivhienne d’une une autre catégorie…

Chacun joue avec ses armes, nous sommes dans un univers de Fantasy donc la magie vient interférer dans les coups qui sont portés.

J’ai beaucoup aimé certains jeux de mots, il y a un humour derrière certaines tournures. J’ai pris plaisir à noter la forte présence de K et de Z dans les noms.

Les personnages que ce soit les rôles masculins ou féminins ont chacun une caractéristique, ils sont complémentaires tout en s’affrontant…

J’ai passé mon temps à me demander quand aller entrer en jeu le fameux sabre de sang, (ben oui c’était le titre du roman ! )… Un interlude fait patienter le lecteur avant de le voir apparaître et nous laisser sans voix.

Vous l’aurez compris j’ai été séduite par cette histoire et c’est avec impatience que j’attends le moment de pouvoir lire le tome 2. Dans ce premier tome nous avons des jeux de pouvoir, du sexe, de l’amour, de l’amitié et trahison… saupoudré de magie… Que demander de plus ? La suite bien sûr.

Le mois de Thomas Geha chez book en stock se termine en beauté… j’ai passé un beau mois de février en petites conversations avec les lecteurs et l’auteur.  Je vous convie à aller lire ce jeu de questions réponse qui complétera cette chronique… Vous saurez par exemple pourquoi il n’y a pas de carte des sept royaumes…

Je remercie Folio de leur confiance.

coup coeur
100 livres 2014

19/100

Article précédemment publié sur Canalblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s