Le cirque des rêves

Erin Morgenstern

Flammarion, 2012, 501 p.

Gagné dans le cadre d’un concours Truebloodaddict / Flammarion

En novembre 2012 – Lu en décembre 2012

cirque

4 e de couv :

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. » Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller de la souplesse de la contorsionniste au tatouage et se laisser enivrer par les effluves de caramel et de cannelle qui flottent dans l’air. Bienvenue au Cirque des Rêves. Cependant, derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent, rivalisant d’audace et d’imagination, dans une sorte de combat magique, pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance par leurs étranges et lunatiques professeurs. Mais chacun ignore qu’il risque ainsi sa vie… Or, Celia et Marco s’aiment, et la compétition devient alors une merveilleuse collaboration. Sans connaître l’issue fatale du jeu, ils cèdent à leurs sentiments. Leur amour profond, passionné et envoûtant va ébranler tout leur univers et la vie de tous ceux qui les entourent… A la fois magique et séduisant, le Cirque des Rêves est une ensorcelante et universelle histoire d’amour.

Ma Chronique

C’est un roman surprenant de part son thème et sa structure.

Nous avons une succession de dates, de lieux, de personnages qui ne se suivent pas, mais qu’on retrouve à plusieurs reprises, à la troisième personne. Du coup on sait que l’histoire se situe au moins entre 1873 et 1902. Puis, nous avons de petits chapitres avec un « tu » qui nous interpelle qui nous présente une visite du cirque comme si le narrateur nous regardait nous y promener. Cela m’a fait penser à la relativité du temps.

J’ai eu peur de me perdre un peu dans cette structure mais en fait j’étais si prise dans l’intrigue que je pouvais passer d’une histoire à l’autre sans mal, avec juste ce qu’il faut de frustration pour avoir envie de savoir la suite de l’intrigue. Notamment avec l’histoire de « Bailey » que l’on suit sur plusieurs années.

Les personnages sont tous très mystérieux, et certains attachants.

L’auteur nous donne une conclusion assez complète, on a plus ou moins tous les tenants et les aboutissants.

Une parenthèse onirique, très spéciale, une autre dimension spatio-temporelle. Ne convient pas aux lecteurs cherchant l’action et les batailles habituelles entres magiciens, le combat à lieu dans une autre catégorie.

C’est un roman étrange dont j’ai du mal à dire des choses. Il faut dire que je l’ai lu à un moment de ma vie pas facile. J’avais besoin de m’évader, car je vivait des choses qui me semblaient surréalistes alors ça s’accordait bien à mon humeur.

Tant d’événements son venus se sont ajoutés à ceux que j’ai vécu que je ne pensais pas publié de chronique. Mais le challenge « un mot, des titres » était une bonne occasion pour en dire un mot

« Si, c’est important, l’interrompt l’homme en habit gris. Il faut que quelqu’un raconte ces histoires. Lorsque les batailles sont menées, remportées, perdues, lorsque les pirates trouvent leur trésor, lorsque les dragons croquent leurs ennemis au petit déjeuner arrosés d’un délicieux lapsang Souchong, il faut bien que quelqu’un raconte ces fragments de récits qui se chevauchent. Il y a de la magie là-dedans. Dans l’écoute. Chacun la perçoit différemment et peut en être affecté de manière imprévisible. De façon …(p.489)

NB : Pour l’anecdote c’est un livre que j’ai reçu avant d’avoir compris que j’avais gagné le concours… la magie a débuté avant même que je tourne la première page. 

Un-mot-des-titres

Hors jeu puisque lu en 2012. mais c’est la seule chronique

Article précédemment publié sur Canalblog

2 réflexions au sujet de « Le cirque des rêves »

  1. Ping : La maison des reflets | L'Atelier de Ramettes 2.1

  2. Ping : Les rêves des autres | L'Atelier de Ramettes 2.1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s